Les espèces disparues de La Réunion

Depuis l'installation de l'homme sur l'île de La Réunion au 17ème siècle, cinq reptiles terrestres endémiques ont disparu.


  • La Tortue terrestre de Bourbon Cylindraspis borbonica (Bour, 1978)
Elle était endémique de La Réunion.
Elle appartient au Genre Cylindraspis, endémique des Mascareignes, comprenant cinq espèces dont aucune n'a survécu à la colonisation de l'homme.
Elles s'éteindront vers 1840, victimes de la chasse, du braconnage, de la modification de leur milieu et des prédateurs introduits.
Leur espérance de vie pouvait atteindre 150 à 200 ans.




  • Le Grand scinque de Bourbon Leiolopisma ceciliae (Arnold et Bour, 2008)
  • Description : environ 35 cm de long.
  • Le Grand scinque de Bourbon était endémique de La Réunion. 
    Il existe une espèce proche : le Scinque de Telfair Leiolopisma telfairii, présent uniquement sur quelques îlots mauriciens.
    Sa disparition est probablement due à la prédation par les rats et les chats introduits par l'homme.

 

  • Le Scinque de Bojer Gongylomorphus bojeri (Desjardins, 1831)
Description : 12 à 15 cm, gris argenté à doré, partie ventrale plus claire.
Le Scinque de Bojer, ou Lézard de terre, disparu de La Réunion, était la sous espèce endémique G. bojeri borbonicus.
Il subsiste une seconde sous espèce lègèrement plus petite, G. bojeri bojeri, sur quelques îlots isolés de Maurice.
   
 
  • Le Gecko nocturne de Bourbon Nactus soniae (Arnold et Bour, 2008)


Le Gecko nocturne de Bourbon était une espèce endémique de La Réunion.
La compétition alimentaire et/ou pour l'habitat avec le gecko introduit Hemidactylus frenatus, ou Gecko des maisons, a probablement conduit à sa disparition en l’exposant fortement aux prédateurs introduits tels que les rats ou la couleuvre loup Lycodon aulicus.


  • Le Scinque de Bouton Cryptoblepharus boutonii (Desjardins, 1831)

Description : 10,5 cm, brun d'aspect brillant.
La sous espèce endémique des Mascareignes, C. boutonii boutonii, semblait disparue de La Réunion jusqu'à la redécouverte récente d'une population isolée dans le sud de l'île. Elle est encore présente à Maurice ainsi que sur quelques-uns de ses îlots satellites.
 




Illustration J-M. Probst
Contact - C.G.U. - Signaler un abus